Jean Giono, Regain - Le ruisseau de Gaudissart

Commentaire sans introduction ni conclusion en deux parties :
I. Les variations d'aspect du ruisseau,
II. L'évocation de la course dynamique

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: bac-facile (élève) •

Texte étudié

À l'autre bout du défilé, le ciel entre comme un coin de fer dans la colline. On commence à mieux y voir. Le Gaudissart file à toute allure comme dans une rigole de schiste bien polie. Il est là-dedans tout allongé, tout étiré, mâchuré par de grandes raies luisantes qui partent de l'ombre comme des flèches et, là-bas, dans le jour se courbent. Il semble qu'on a étiré le ruisseau, il semble qu'il y en a un, là-haut sur le plateau qui tire sur la queue du ruisseau et un autre, en bas dans les plaines qui tire sur la tête comme quand on veut écorcher une couleuvre. Et puis, en approchant toujours dans la direction du jour, ça devient comme de la soie, et c'est tout mol et tout en luisance, et ça se gonfle d'air et de vent, et enfin, ça reste plié sur la pente de la colline comme un foulard qu'on a mis à sécher au versant d'un talus.

C'est que le Gaudissart, tout mangeur de terre qu'il est, n'a pas assez manger de plateau, qu'il débouche sur l'autre bord, à quarante mètres de haut, et que, il saute en trois sauts, par trois escaliers arrondis, entre des coussins de mousse. Un petit, saut d'enfant d'abord, puis, d'un élan, il dépasse la roche et s'envoie dans une épaisseur de six mètres d'air. Il se reçoit sur le ressort de ses reins, il roule sur une pente de vingt mètres et alors, d'un beau vol, bandé comme un arc, il descend dans le plan Soubeyran au milieu d'une cuve qui roule du tambour.

En bas, le sentier contourne la cuve, passe au-dessus du ruisseau sur trois pierres plates et s'éloigne en écrasant les près sauvages.

Jean Giono, Regain - Le ruisseau de Gaudissart

I. Les variations d'aspect du ruisseau

Il s'agit de la description d'un ruisseau, appelé Gaudissart, mais l'évocation du Cours d'eau en tant que tel n'est explicite qu'une seule fois. L'écriture est à ce point concentrée sur la recherche de " l'impression " que l'élément naturel décrit, semble se métamorphoser sous la plume de l'auteur. D'ailleurs, le ruisseau est désigné par le pronom "ça", comme s'il cessait petit à petit d'être identifiable. L'attention portée a la description est perceptible dans le jeu des variations d'aspect.

Un aspect qui varie selon les déplacements de l'observateur et les variations de luminosité

Les nuances s'organisent selon les déplacements de l'observateur. Au début du texte. Il est "à l'autre bout du défilé" puis il "[s'approche] toujours". A mesure qu'il avance, la lumière se modifie, et la perception gagne par là-même en précisions. "On commence à mieux y voir" et "dans la direction du jour", l'apparence du ruisseau s'altère. Il est vrai que ce qui est perçu est d'abord dépendant des lumières et que le cours d'eau frappe le regard par ses changements de teintes. Afin de suggérer les éclats variables de l'eau, le narrateur multiplie les comparaisons, qui se répondent parce qu'elles renvoient à quelque chose de métallique. Ainsi "un coin de fer", "une rigole de schiste bien polie" et "les raies luisantes comme des flèches" évoquent les reflets argentés de la rivière qui surgit de l'ombre, enfoncée dans la colline et dans la " rigole ".

Mais à mesure que la lumière s'impose, les variations s'intensifient. Le narrateur s'attarde d'abord sur la forme du ruisseau qui est tout "allongé". Il est à deux reprises précisé qu'il est " étiré ". L'apparente élasticité du Gaudissart qui ruisselle en coulée uniforme, dans un premier temps, en descendant du haut de la colline ( "là-haut ") vers la prairie ( "là-bas", "en-bas") est évoquée à plusieurs reprises. On insiste bien sur son inclinaison avec les expressions "se courbent", "plié sur la pente" et "talus".

La descente en à-pic est également suggérée par deux séries de comparaisons qui se complètent

La première est amorcée par le verbe "semble&

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires