Est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi ?

Dissertation avec la deuxième partie sous forme de plan détaillé, par un élève de terminale ES. Note obtenue: 14/20.

Dernière mise à jour : 08/11/2021 • Proposé par: lili87 (élève) •

Au quotidien, chacun de nous est confronté à la rencontre des autres mais aussi à des moments d'isolements momentanés. Ces instants de solitude, souvent voulus ou choisis, permettent, dans la plupart des cas , une prise de conscience globale dont découle une prise de conscience de soi. Au contraire, la véritable solitude correspond à l'absence quasi totale de communication, avec soi même et avec les autres. Cet état s'apparente au dramatique isolement de celle ou de celui qui n'a rien à partager avec autrui, qui ne construit aucune perspective d'avenir et qui, de fait, n'a pas conscience de sa propre existence.

Est-ce que toutes formes de solitude favorisent une prise de conscience de soi ? Est-ce seulement dans les moments d'isolement que naît cette conscience? A partir de ce double questionnement, il conviendra de clarifier la notion de conscience de soi et l'état de solitude.

I. La solitude favorise la prise de conscience de soi

La conscience de soi, du latin "cum" avec et "sciencia" science, repose sur le sentiment que chacun a de lui même, de sa propre existence. Il s'agit plus précisément du mouvement de la conscience, qui se retourne sur elle même pour se prendre comme objet. On peut distinguer trois niveaux de la conscience de soi. Cette dernière passe, tout d'abord, par la perception de son propre corps. Ensuite, on distingue la conscience de sa propre vie psychique, c'est à dire la prise de conscience par le sujet de ses propres sentiments, ses propres états affectifs. Enfin, la prise de conscience de soi naît de la prise de conscience de ses propres pensées, qui consiste à connaître son "essence", autrement dit, ce qui caractérise fondamentalement l'homme: la pensée. En résumé, la conscience de soi est le mouvement qui permet de poser la question: "quel est le sujet qui dit je ?".

La solitude, comme il a déjà été dit, correspond à un état d'isolement, voulu ou subi, et où les échanges avec autrui et le monde extérieur sont limités voir rompus de façon momentanée ou définitive. Tout tend donc à penser que la solitude favorise la prise de conscience de soi. En effet, c'est le plus souvent lors d'un repli sur soi, d'un isolement momentané, qu'un ensemble de réflexions et de questionnements sont menés. A première vue, le sujet lui même est le mieux placé pour rendre compte de ses propres sentiments et de ses propres pensées. "[i]Il n'y a que vous qui sache si vous êtes loyal ou lâche ou cruel ou dévotieux, les autres ne vous con

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.