Toutes les opinions sont-elles respectables ?

Corrigé fait par une élève de Terminale L. Corrigé complet. Note obtenue : 13/20.

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: bobette1990 (élève) •

Introduction

Le sujet présenté ici questionne sur «  l’opinion », il est important de distinguer deux définitions possibles. Il y a la définition classique celle qu’utile le sens commun qui revient à dire qu’une opinion est l’avis personnel que chacun est libre de formuler. Mais dans un sens philosophique l’opinion est traditionnellement dévalorisée et opposée au savoir , en effet, elle est versatile,superficielle et repose la plupart du temps sur un assentiment immédiat validé par une croyance ou un désir et non par l’exercice de la raison. Si la question posée nous demande de nous interroger sur l’opinion et sa légitimité, cela nous laisse présupposer qu’il pourrait y avoir une vision de l’opinion « respectables » et une autre non.
La question nous permet d’affirmer tout d’abord que certes l’opinion peut être méprisable. Puis par la suite que néanmoins elle peut avoir des fins correctes. Mais pour finir nous pourrons tout simplement nous demander si réellement nous pouvons juger une opinion en tant que telle.

I) Certes, l’opinion peut être méprisable

En philosophie « opinion » reste un terme à connotations péjoratives, puisqu’elle ne relève que de l’abstrait.

A. Opinion compromet la recherche de la vérité

L’opinion peut être considéré comme radicalement opposé au savoir, puisqu’elle relève d’avantage de la croyance que de la connaissance. Mais il est important de marquer la distinction entre ces deux termes malgré le fait qu’ils relèvent tout deux du champ lexical de la conviction. Croire est un assentiment qui n’est pas fondé sur la connaissance mais sur l’affecte c’est-à-dire le mouvement de la sensibilité, une croyance peut être vraie ou fausse. En revanche Savoir est une connaissance vraie, c’est un pouvoir coercitif. Croire est inévitablement un réconfort puisqu’il ne demande pas l’effort de la recherche de la vérité. C’est un peu ce qu’affirme Platon quand dans Apologie du discours, il se demande pourquoi est-il difficile de chercher la vérité ? Ce qui tend à montrer qu’une opinion qui relève de la croyance a des conséquences directes sur la recherche authentique de la vérité, puisqu’elle l’entrave.

B. Opinion = illusion = désir

Comme nous l’avons indiqué auparavant l’opinion est un avis qui s’apparente à un jugement mais qui n’a pas forcement était conçu par la réflexion critique. C’est-à-dire qu’on pourrait affirmer que l’opinion fausse relève de l’illusion. Car l’illusion est une sorte d’

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires