Peut-on fonder la connaissance sur l'expérience sensible ?

Corrigé complet d'un élève qui s'appuie sur divers textes d'auteurs.

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: DTG (élève) •

Introduction



Le fait même de se demander si l’expérience instruit présuppose que l’expérience entretient, avec l’instruction, un rapport problématique. Elle ne serait peut-être pas à même de nous instruire.

Mais qu’est-ce que l’expérience ? N’y a-t-il qu’une forme d’expérience ? On peut immédiatement répondre que non.

En effet, on parle d’abord d’expérience à propos de la vie quotidienne : " j’ai fait une expérience intéressante hier ! "; " d’après mon expérience, je peux te donner tel conseil " ; " cet homme fait ce métier depuis longtemps, il a de l’expérience " (NB : ici, parler d’expérience, renvoie à l’apprentissage ; on présuppose en effet que " j’ai de l’expérience, donc, j’ai appris beaucoup de choses "). Il s’agit surtout de l’expérience entendue au sens d’habitude.

On parle aussi d’expériences scientifiques : il s’agit, soit de recourir à l’expérience, entendue alors au sens de réalité extérieure, soit de tester une hypothèse à travers une expérience, entendue au sens, cette fois, d’expérimentation.

Pour répondre à la question, nous devrons donc nous interroger sur ce qui différencie ces deux espèces d’expérience. Nous nous demanderons alors ce qui est susceptible, dans ces divers degrés d’expérience, de nous instruire.

Mais qu’est-ce que l’instruction ? Elle peut également être entendue en plusieurs sens :

D’abord, elle peut désigner tout ce qui nous apporte des informations sur le réel. Ensuite, ce qui nous fait acquérir un ou des savoir-faire (jouer du piano, savoir nager, etc.). Enfin, elle peut renvoyer à l’acquisition de connaissances au sens fort (i.e., d’un savoir fondé et véritable sur le réel, comme la science par exemple).

L’expérience en tant que telle, l’expérience " brute ", sans aucun ajout de théorie, est-elle instructive ? A-t-elle en elle de quoi nous apporter des connaissances ou des savoir-faire ?

I- Au niveau de la vie, on peut dire que l’expérience instruit, et est susceptible de nous apporter connaissances et savoir-faire



En effet, le terme d’expérience est ici entendu en un sens pratique, comme dans l’expression commune " un homme d’expérience " : c’est le savoir-faire. Ici, en effet, on constate, non seulement que l’expérience instruit, mais encore, qu’il est nécessaire de passer par l’expérience, que ce soit simplement pour acquérir le savoir-faire, mais aussi, pour actualiser un savoir théorique.

A- Savoir faire et savoir que

Par exemple, il n

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires