Peut-on combattre la croyance par le raisonnement ?

Ceci est le commentaire complet, entièrement rédigé, note obtenue 14/20.

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: m17 (élève) •

Notre société contemporaine a vu se développer en quelques décennies de considérables progrès technologiques, mais elle a aussi constaté le maintien voire la résurgence de croyances anciennes qu’on pensait dépassées. Alors comment se fait-il que la croyance n’est pas anéantie par les attaques de la raison. En un sens, si l’on juge que la croyance est irrationnelle, le travail du raisonnement consiste à combattre toutes croyances qui s’opposent à la raison. A condition, que la croyance et la raison se placent sur le même terrain. La croyance et le raisonnement sont-elles donc deux valeurs totalement antagonistes? N’occupent-elles pas plutôt des places différentes et complémentaires ? Le raisonnement peut-il espérer combattre efficacement la croyance ? Et celle-ci n’est elle pas une valeur intrinsèque à l’Homme ? L’Homme, même s’il raisonne, peut-il se passer de croire ?
Dans un premier temps, nous verrons si le raisonnement et la croyance sont vraiment deux valeurs antagonistes, puis nous montrerons que le raisonnement peut combattre la croyance, mais que c’est un combat perdu d’avance.

Le raisonnement est un enchaînement intentionnel de propositions qui sont liées entre elles par des procédés logiques. Il vise à établir une démonstration qui aboutit à une conclusion.
L’objet propre de la logique est donc d’établir les conditions du raisonnement démonstratif. Elle fournit les règles en vertu desquelles l’Homme peut raisonner correctement et éviter les raisonnements qui n’ont que l’apparence de la validité. En ce sens, la logique est purement formelle : elle ne s’occupe pas de la vérité matérielle des propositions, mais seulement de la validité du raisonnement qui les enchaîne et qui rend la conclusion nécessaire. Ce n’est pas parce qu’un raisonnement porte sur des propositions vraies que ce raisonnement est correct ; et ce n’est pas parce que ce raisonnement est correct qu’il énonce des vérités. Le raisonnement se veut, par principe, indépendant des sentiments, des émotions..., il est donc censé être objectif, ce qui ne l’empêche pas de conduire l’Homme à une conclusion qui peut être juste, fausse ou tout simplement plausible.
En effet, la citation de Pierre Dac : « Quand on voit ce qu'on voit, que l'on entend ce qu'on entend et que l'on sait ce que qu'on sait, on a raison de penser ce qu'on pense.» nous rappelle que le raisonnement, basé sur l’observation, au moyen des sens, peut être illusoire. Ceci est illustré par Platon, dans le mythe de la C

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires