Toute prise de conscience est elle libératrice ?

Première disserte de Philo TS. Note : 11/20. Commentaire du professeur : «Des qualités réelles mais mal exploitées à cause de défauts d'argumentation.»

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: KevAC (élève) •

L’homme est le seul animal, connu à ce jour, à posséder une conscience. Cependant il lui arrive de faire des choses sans s’en rendre compte au moment ou il le fait. Ce n’est parfois que plus tard que l’homme prend conscience de ses actes. Mais cette prise de conscience est elle toujours libératrice ? Se rendre compte de quelque chose à la quelle on ne pensait pas libère il toujours ? Libérer ? Mais libérer quoi ?
Dans une première et courte partie nous verrons le terme « libérer » comme un synonyme de « dégager » en se demandant si toute prise de conscience provoque une réaction, un dégagement de sentiments.
Dans une partie plus longue et plus précise nous verrons si la prise de conscience « libère » toujours l’esprit, le soulage d’un poids, d’une entrave ou si au contraire elle lui rajoute un poids.

Prendre conscience de quelque chose c’est accepter cette chose que l’on ne connaissait pas, c’est donc un apprentissage. Hors tout apprentissage provoque un point de vue, un ou des sentiments, en bref une réaction par rapport à ce que l’on apprend.
Si l’on se place dans cette optique la on peut en conclure que toute prise de conscience provoque une « libération » de sentiments et de réactions, et que donc toute prise de conscience est libératrice. Prendre conscience d’une erreur peut entrainer plusieurs réaction, comme un sentiment de culpabilité, un sentiment d’étonnement, de rejet ou bien d’autres, mais entraine toujours une réaction, une libération de sentiments.

Une prise de conscience provoque une réaction certes, mais libère elle l’auteur d’un poids, le soulage elle ?

Si l’on reprend l’idée qu’une prise de conscience est l’acceptation d’une chose que l’on ne savait pas, qu’un doute est une entrave à l’esprit alors cela veut dire que lorsque l’on prend conscience d’une vérité on arête de se questionner sur cette vérité, puisque dans notre esprit nous savons maintenant qu’il s’agit de la vérité. La prise de conscience apporte en ce sens des réponses à nos questions, et nous soulage, nous libère de nos doutes. Lorsque quelqu’un prend conscience de sa place, dans la société, le travail ou le sport, il arrête de se demander quel est son niveau puisqu’il vient d’en découvrir la réponse. De ce fait la prise de conscience libère toujours l’esprit de questions en y apportant des réponses. En ce sens toute prise de conscience est libératrice.

Toute prise de conscience apporte des réponses aux questions posées, libérant ainsi l’esprit de quelques

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires