Les mots nous éloignent-ils des choses ?

Copie entièrement rédigée par une élève de Terminale L.

Dernière mise à jour : 16/03/2021 • Proposé par: sega (élève)

Nous pensons généralement que le langage, qui est une aptitude spécifiquement humaine, nous permet de rendre compte de la réalité, de désigner le monde tel que nous le voyons en le nommant par des mots mais nous observons parfois une limite du langage : il arrive que nous n’arrivions pas à nous exprimer ; « les mots nous manquent » pour exprimer ce que nous ressentons, ce que nous voulons dire. C’est pourquoi nous pouvons porter un intérêt à nous poser la question suivante : « Les mots nous éloignent-ils des choses ? ». Nous avons
donc à nous interroger sur le rapport entre le monde et le langage ; si les mots renvoient immédiatement aux choses, les désignant pour ce qu’elles sont réellement, c’est-à-dire leur essence, leur nature ou si au contraire les mots nous bloquent dans notre rapport aux choses, nous empêchent d’être en relation directe avec la réalité. Les mots sont les éléments d’une langue qui signifient la pensée à partir d’un support sensible arbitraire et qui ont un sens général et stable ; les choses se définissent en tant que réalité concrète se donnant de manière particulière et immédiate à la perception. Comment le mot, au sens général et stable, durable, peut-il exprimer l’individualité,
le caractère unique et immédiat d’une chose ? L’Homme, par son utilisation du langage, semble restreindre la réalité. C’est ainsi que les mots l’empêchent d’être en relation directe avec la réalité ; les mots - ou signes linguistiques - l’éloignent des choses : de par leur ressemblance avec les concepts, ayant un sens général et durable, les mots effacent le caractère individuel, particulier et immédiat d’une chose, d’une réalité perçue. Plus encore, les mots, s’ils renvoient à des concepts, à des idées, s’éloignent d’autant plus des choses parce qu’ils ne sont que la représentation de la chose et non la chose elle-même. Toutefois, n’y-t-il vraiment aucun lien au réel ? Comment penser sans langage, sans les mots ? Les mots ne sont-ils pas la condition de la pensée ? En effet, ne structurent-ils pas, ne forment-ils pas la pensée de chacun ? Comment avoir connaissance des choses, du monde sans le langage ? Est-il possible d’exprimer la singularité de chaque chose ? L’artiste, n’exprime-t-il pas l’ineffable à travers son œuvre ? L’apprentissage d’une autre culture, d’une autre langue, ne permet-il pas d’enrichir sa vision du monde et d’ainsi se rapprocher de la réalité ? Nous pouvons effectivement penser que les mots ou signes linguistiques nous permetten

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.