Peut-on ne pas être soi-même ?

C'est un devoir auquel j'ai obtenu 14.5. Il est complet et rédigé.

Dernière mise à jour : 16/03/2021 • Proposé par: Ness15 (élève)

Pour encourager un individu, on peur être amené à lui dire : « Sois toi-même et tout ira bien ». Mais cela peut poser un problème à cette personne, elle se demande alors : Qui pourrais je être d’autre que moi-même ? ».Pourtant être soi-même (puisque c’est un conseil de la part des autres ne semble pas aller de soi…Mais comment autrui pourrait juger si nous sommes nous-même ou non ?En effet,il n’a pas accès à toutes nos pensées, nos désirs… Pour être ou ne pas être lui-même, il faut que l’individu sache qui il est au fond de lui.Et si il prend conscience de qui il est, peut-il se renier ? L’individu pourrait avoir intérêt à le faire : pour supprimer ses faiblesses ou corriger certains défauts de sa personnalité par exemple. Selon l’opinion courante, cesser d’être soi pour devenir quelqu’un d’autre est impossible… O peut donc se poser la question suivante : « Peut-on ne pas être soi-même ? »
« Peut-on » : on s’interroge ici sur la possibilité logique de « ne pas être soi-même ».Etre soi-même c’est avoir conscience de soi et agir en conséquence. C’est donc avoir une parfaite connaissance de soi et savoir pourquoi l’on agit comme on agit. ». Ne pas être soi-même, c’est l’inverse : agir en contradiction avec notre soi, on agit pas en fonction de nous mais en fonction d’autrui, de la situation, de ce que l’on attend de nous,…
Peut-on savoir qu’on est autre chose que soi-même si notre identité nous est inconnue (en partie) ? Est-ce qu’on peut vraiment faire la différence entre être soi et ne pas être soi-même si notre connaissance de soi n’est pas complète.

I/ Un être peut-il savoir qui il est ou est-ce que toute tentative de définition de soi est vouée à l’échec ?

Quand je cherche à me connaître, je me prend moi-même pour objet or la conscience n’est pas un objet comme un autre : c’est aussi un sujet. La conscience que nous avons de nous-même ne nous montre peut être que la moindre partie de notre être. Un individu possède un ensemble de connaissances à propos de lui-même, cet ensemble de connaissances dépend de la manière dont l’individu perçoit l’action. Il existe des risques lorsque l’on veut se connaître : il est difficile d’être objectif sur soi-même (on est à la fois juge et partie), on peut donc être tenter d’embellir notre personnalité ou au contraire de se dévaloriser. On peut aussi penser se connaître entièrement alors qu’on ignore certains aspects de nous (des désirs par exemple) et alors on ne connaitra jamais ces aspects car tellemen

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.