Les échanges contribuent-ils à la cohésion sociale des hommes ?

Ceci est une dissertation que j' ai entièrement rédigée . J'ai obtenu 12, car "Même si le sujet est compris vous restez parfois trop approximative..."

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: yoga195 (élève) •

Introduction

Pour répondre à la question suivante : "Les échanges contribuent-ils à la cohésion des hommes ?" , il nous faut tout d'abord définir les termes généraux du sujet. L'échange est une opération de cession réciproque de biens , de personnes considérées comme des biens, de message, etc .. Les valeurs ou biens cédés sont jugés équivalents. La cohésion consiste à l'union des parties d'un ensemble donc la cohésion des hommes est l'union d'individus ayant des relations déterminées et unis par des services réciproques. Il se pose donc le problème de savoir d'où vient l' échange, comment rendre des travaux et des produits mesurables les uns aux autres, grâce à quelle échelle de valeur, de quels enjeux l'échange est-il porteur, quels sont ses effets sur la société ? Nous verrons donc que l'échange permet d entretenir des relations sociales mais nous verrons aussi que l'échange a engendré d'autres valeurs.

Oui

Aucun individu n'est suffisant à lui même et de la même façon aucune société n'est suffisante à elle même. Chaque homme est capable de produire un bien, mais à lui seul il ne sera pas capable de produire ou de se procurer tout ce dont il aura besoin pour vivre . D'après Aristote " l'usage propre d'un soulier est de chausser ; on peut aussi le vendre ou l' échanger pour se procurer de l ' argent ou du pain , ou quelque autre chose [ ... ] . Il en va de même des autres choses [ ... ] les hommes ayant les uns plus , les autres moins qu ' il ne leur faut , ce hasard en a amené à l' échange . " ( Les Politiques , livre I , chapitre 9 ) . L' homme va donc produire des biens dont il va garder pour son usage propre et réserver une autre partie en vue de l' échange. L'échange donne même lieu à une certaine division du travail selon Smith : " c ' est cette même disposition à trafiquer qui dans l' origine a donné lieu à la division du travail [ ... ] Ainsi la certitude de pouvoir troquer tout le produit de son travail qui excède sa propre consommation , contre un pareil surplus du produit du travail des autres qui peut lui être nécessaire , encourage chaque homme à s ' adonner à une occupation particulière , et à cultiver et perfectionner tout ce qu'il peut avoir de talent et d' intelligence pour cette espèce de travail . " ( Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations )
L ' échange vient donc de cette prise de conscience des hommes de l' intérêt que représente de se séparer des biens qu'il a accumulés grâc

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.
Plan du corrigé

Catégories les plus populaires