Philosophie: Dissertations Commentaires Français: Commentaires

Peut-on être indifférent à la vérité ?

Fait par un élève de terminale S. Note obtenue: 13/20.

Dernière mise à jour : 16/03/2021 • Proposé par: titiroro (élève) •

La vérité, mais qu’est-ce que sait ??Depuis longtemps déjà, beaucoup de personnes, de philosophes s’intéressent à la vérité. Je ne sais pas si une définition exacte pourra être un jour trouvée ; car je ne sais même pas si la vérité existe.
Cependant, on peut peut-être distinguer deux vérités : « vérité morale et vérité physique, matérielle ».
En tout cas, si elle est présente, peut-on y être indifférent ?
A travers les quelques lignes qui vont me venir, je vais essayer de répondre à cette question. En m’intéressant aux vérités morales puis physiques.

Tout d’abord, beaucoup de gens pensent pouvoir y être indifférent .Comme chaque êtres humains, nous voulons que nos vies soient “roses “, en tout cas sans embuches sur notre passage. Cependant, pouvons-nous toujours écarter les obstacles ? Avant même de parler d’indifférence, il faudrait pouvoir la définir. Pour ma part, il s’agirait : de ne pas se préoccuper de ce que l’on appelle vérité. Je pense que dans certaines situations, le fait d’ignorer la vérité est une bonne chose, cela nous évite la souffrance. Par exemple, sur le plan sentimental, il vaut mieux sans doute ne pas savoir que l’on a été trompé que de l’apprendre car cela risquerait de nous faire plonger dans un profond désespoir.

En tant que être humain, quand il s’agit en général d’une vérité qui ne nous concerne pas, on peut y être indifférent, ne pas y prêter attention. Par exemple quand on entend à la télévision qu’une personne a été condamnée pour un meurtre ou autre chose, on ne cherche pas à savoir si c’est “ vrai “, si c’est vraiment cette personne qui est coupable, comment ça s’est passé….. On ignore la vérité vu qu’elle ne nous touche pas.Sur le plan de la croyance, on peut aussi être indifférent à la vérité. Certaines croyances et pratiques qui vont atteindre l’âme de la personne va l’obliger à ignorer la vérité. Prenons par exemple le christianisme.Peut-on certifier l’existence de Dieu ? Personne ne peut l’affirmer sauf quelques rréductibles croyants. Mais peut-être qu’ils croient en une vérité fausse. Peut-être que certaines vérités ne sont pas vraies. Mais si on croit une vérité fausse cela voudrait dire qu’on est indifférent à la vraie vérité.

Cependant, quelques vérités ne peuvent pas être contredites. Par exemple, Descartes dit dans « Le discours de la méthode » que l’eau boue à 100°c. Cette vérité ne peut pas être niée, ni remise en cause. L’eau boue et bouillera toujours à 100°c.
Descartes, philosophe et mathématicien français disait aussi que selon lui l’enseignement reçu à l’école était “déplorable“. Il a donc décidé de mettre de côté toutes les vérités ;d’y être indifférent. Il a
onc inventé une méthode avec laquelle il a recherché la vérité par soi même .Pour cela il s’est servi u doute hyperbolique. Mais Descartes c’est assez vite rendu compte qu’on ne peut pas être indifférent à toutes les vérités, et qu’il y existait un “ cogito “, une première vérité qu’on ne peut pas refuser d’admettre car si toutes mes pensées ne sont que des illusions, il y a nécessairement un sujet de l'illusion, quelque chose qui est illusionné : « l'illusion est une pensée /il y a donc quelque chose qui pense /il y a donc une chose pensante » Et puis si on est indifférent a tout, cela voudrait dire que nous sommes presque comme des animaux, que nous avons pas de conscience ;or ce n’est pas le cas.

Selon moi, la vérité sert à forger en quelque sort le caractère, on ne peut donc pas y être totalement indifférent est croire à des illusions.
Et puis, si par exemple on a un enfant atteint d’une maladie grave, on ne peut pas nier le fait qu’il n’est pas en bonne santé, on ne peut pas éviter cette vérité. Certes elle est dure à accepter, mais il faut vivre avec, on ne peut pas vivre sans cette vérité sinon l’enfant risque de mourir.

De plus, en tant qu’Homme on ne peut pas vraiment être indifférent à une vérité quand c’est pour nous enseigner quelque chose. On ne peut pas refuser le savoir qu’on veut nous faire acquérir.
Tous les hommes veulent savoir, et veulent donc une vérité. Par exemple quand nous pensons qu’il y a eu une injustice, on en peut pas resté indifférent, on va forcément chercher la vérité ; qui sera peut- être toujours pas la vraie mais bon en tout cas on ne pas resté comme cela et accepté une vérité qui nous semble fausse.


En conclusion, je dirais que l’on peut être indifférent à certaine vérité morales .Pour cela, l’être humain va se lancé dans des méditations. Mais certaines vérités physique, comme le fait que l’eau bout à 100°c ne peut pas être niées. L’indifférence envers certaines vérités et d’autres vont je le pense changer en fonction des individus. Mais si on est indifférent à toutes vérités, ne serait-ce nous donc pas en train de plonger dans un néant où il n’y aurait plus d’existence ?