De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Ceci est un DM que j'ai fait moi-même.

Dernière mise à jour : 16/03/2021 • Proposé par: nourson17 (élève)

« A chacun son opinion » on a besoin de celle-ci pour s’exprimer et chaque personne la possède. En démocratie, on parle du droit d’avoir son opinion, chacun est alors libre de s’exprimer, ce qui est meilleur puisqu’il y a ainsi plusieurs possibilités et avis.

Tout d’abord, la vérité concerne les jugements, et il y a vérité quand le jugement est en accord avec la réalité, que celle-ci est distinguée comme concernant un objet. Ainsi, on peut qualifier un objet de vrai ou de faux mais c’est le jugement que l’on se fait de cet objet qui est vrai ou faux, car en effet on ne peut pas dire qu’un objet n’est pas réel. Cela est venu par extension d’attribuer le vrai du faux à des objets et quand on le fait ce sont toujours sur des idées, sur l’intention ou sur le jugement de quelqu’un. Ensuite l’opinion est une croyance, un jugement qu’une personne forme ou adopte sur un objet. De même qu’il peut être partagé, voir même constituer l’opinion publique. De plus, le terme de capable est pris ici dans le sens de capacité à et de pouvoir de.
« De quelle vérité l’opinion est-elle capable ? » La réponse la plus évidente à cette question serait que l’opinion n’est capable d’aucune vérité. En effet, la vérité est objective alors que l’opinion est plus subjective, de même que chacun a son opinion alors que la vérité est universelle. Alors est-ce que l’opinion est-elle capable d’une certaine part de vérité ? Sinon cela voudrait-il dire qu’il y a plusieurs formes de vérités ? Et est-ce qu’il existe un critère fiable pour affirmer la vérité d’une proposition ?

L’opinion est capable d’une certaine vérité. En effet, chacun a son opinion, cela ne se discute pas puisque cela est personnel, ainsi on peut supposer que la vérité peut aussi être personnelle et que, de cette façon, chacun a sa propre vérité, comme on peut avoir nos propres croyances et jugements, ainsi que notre propre façon de penser. On peut donc dire qu’elle est relative à chaque personne, mais elle ne peut pas être dotée d’une certitude puisque celle-ci n’est pas universelle. Une personne peut être d’accord avec une autre, mais une personne peut aussi penser l’inverse d’une autre. Ainsi on peut penser que cela est aléatoire, tout comme on peut changer d’avis ou être persuader de quelque chose et le faire partager à d’autres qui comprendront.
L’opinion offre de cette façon une multitude de possibilités, ce qui laisse place à une vérité que l’on peut qualifier d’ouverte, puisqu’elle ne se restreint pas à u

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.