Le doute est-il toujours l'ennemi de la connaissance ?

Un devoir maison entièrement retranscrit d'une élève de terminale.

Dernière mise à jour : 26/11/2021 • Proposé par: Jeanne (élève)

On définit le doute par les incertitudes qui fait qu'on ne peut prendre une décision soit volontairement ou bien par manque de savoir. Dans le doute méthodique ou cartésien, Descartes applique son doute au fondement de la connaissance, et il constate que la seule chose qui résiste au doute est le doute lui-même. Le doute sceptique, lui, système de pensée qui ne croit pas en la possibilité d'atteindre avec certitude la connaissance et la vérité, n'affirme rien et garde sur chaque chose la "suspension du jugement". Le mot "ennemi" a plusieurs sens, pouvant se référer à un conflit entre deux ou plusieurs hommes, avec une forme spécifique de rapport entre les êtres humains, mais aussi peut être employé pour parler des animaux ou des organismes non humains, ou encore entre des notions abstraites et entre des êtres inertes. Le terme de la connaissance est un savoir accumulé le long de notre existence, que l'on oppose avec la croyance, qui elle n'est pas nécessairement fondée sur la raison.

Le doute semble être antinomique avec la connaissance, gênant le rapport de la pensée à la réalité et à la vérité. Il est alors nécessaire de se demander si le doute a ses raisons d'exister dans la connaissance ? Pour répondre à cette question, nous nous interrogerons tout d'abord sur le doute comme frein à nos connaissances. Puis, nous étudierons le doute comme un processus indispensable pour acquérir de véritables connaissances.

I. Le doute, un frein dans l'acquisition de nouvelles connaissances

Le doute peut sembler dans certains cas être l'ennemi de la connaissance. Prenons comme exemple d'un homme qui impose sa propre vérité qui n'est pas forcément vraie. S'il commence à douter, il va remettre en cause toute la connaissance qu'on a fondée via des recherches. Aussi quand le doute devient permanent, il peut détruire le mental. D'après cette citation de Boualem Triki, professeur algérien, "quand le doute s'installe, c'est le début de la fin". En effet, quand le doute commence à s'installer, il ne peut que difficilement repartir. Il suffit d'une question pour laquelle on a pas la réponse pour invalider tout un pan de connaissance. Dans cette autre citation, le pape siennois Pie II disait "plus on sait, plus on on doute". Si un être doté d'une intelligence supérieure à la moyenne, doute sur un sujet dont personne n'a la réponse, son doute en devient permanent, s'installe et démolit son mental, car à chaque instant de sa vie la personne va se re

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.