Y a-t-il des problèmes philosophiques dépassés ?

Plan détaillé en trois parties :
I. Qu'est ce qu'un problème philosophique ?,
II. Dépassement des problèmes philosophiques de facto,
III. La question du dépassement des problèmes philosophiques de jure

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: bac-facile (élève) •

Lorsque l'on regarde l'histoire de la pensée humaine, on constate l'existence d'une multitude de systèmes philosophiques qui se succèdent et se contredisent, posant des problèmes apparemment insolubles... Les philosophes depuis Platon et avant, posent des problèmes complexes et parfois difficilement accessibles au sens commun : de leurs disputes infinies peu de solutions émergent en apparence. Ce constat est plus que jamais d'actualité : de nos jours la philosophie s'essouffle. La conscience collective la connait mal, et plus d'un témoigne quelque scepticisme à l'égard du philosophe, tout en faisant au contraire une confiance démesurée à la science ? La philosophie est-elle dès lors d'actualité dans un monde humain dont le maître mot est l'efficacité ou le pragmatisme, ou faut-il conclure à un dépassement des problèmes dont traite la philosophie ?

I. Qu'est ce qu'un problème philosophique ?

1) L'idée de problème

Est par définition problématique ce qui ne va pas de soi. Dans cette perspective on montrera qu'un problème est avant tout un obstacle qui se dresse devant la pensée, empêchant provisoirement celle-ci d'aboutir, En dialectisant les concepts de vérité et d'évidence, on montrera alors qu'une pensée problématisante vise la vérité en refusant d'abord les pseudo-évidences, ce qui permettra alors de tenter de définir la philosophie elle-même.

2) Définition de la philosophie

En partant de l'exemple de Socrate, on montrera que la pensée philosophique est à la fois problématisante et réflexive. De même, on pourra compléter cette réflexion en montrant que la pensée philosophique est pluraliste et libre, ce oui permettra d'opérer une transition sur la question de savoir quels sont les problèmes dont traite la philosophie.

3) Quels sont les problèmes dont traite la philosophie ?

Y a-t-il un problème philosophique fondamental dont les autres découleraient, ou existe-t-il une pluralité de problèmes philosophiques ? Quoi que l'on réponde, on retiendra selon l'heureuse formule de Bergson qu'un problème bien posé est déjà un problème à moitié résolu. Pourtant, il semble qu'il y ait plus de questions en philosophie que de réponses. On solutionnera le problème en relevant que les problèmes philosophiques concernent fondamentalement l'existence humaine elle-même, d'où la définition générale de la philosophie donnée en cours.

II. Dépassement des problèmes philosophiques de facto (= de fait)

[b]1) Ce que nous montre l'histo

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires