L'imagination est-elle créatrice ?

Dissertation entièrement rédigée par moi-même. Note obtenue : 13/20.

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: Luvadea (élève) •

La pensée se déploie dans plusieurs facultés : l'intellect, la mémoire, la perception, ou encore l'imagination. Cette dernière faculté propre à l'homme, lui permet de se représenter mentalement le monde réel de manière à ce qu'il en intériorise les éléments, comme des connaissances et des souvenirs. Mais peut-on limiter l'imagination à cette seule fonction ? On place souvent l'imagination à la source de la création artistique ou de l'invention. L'imagination peut-elle alors être le moteur de la création au lieu de simplement la représenter ? Aussi on étudiera en premier temps si l'imagination peut se réduire à une simple fonction reproductrice, avant de voir si l'imagination peut être à l'origine de la création, et enfin en quoi elle est créatrice.

I. L'imagination peut-elle être seulement reproduction ?

En effet, comme la définit Hume, l'imagination serait la capacité de créer et de combiner des images en relation avec le monde sensible en se basant sur notre perception de la réalité, les souvenirs. Elle aurait donc pour fonction de mettre en image un élément du réel, ou une expérience, alors qu'il est absent en s'alimentant dans la mémoire. À partir de là, on peut se demander ce que pourrait créer l'imagination si elle n'est que le réceptacle de nos sensations et de nos sentiments vécus, dans le seul but de s'en souvenir et de les reconnaître. Effectivement, l'imagination ne peut exister que si elle est soutenue par une expérience passée, or la création suggère du neuf, la production de ce qui n'a jamais été vu auparavant. Alors que pourrait créer l'imagination et comment ?

Dans cette conception-là, peut-on condamner l'imagination à reproduire le réel ? Si l'imagination n'était que reproduction mentale du réel, on pourrait alors presque considérer les humains comme des machines stockant les images du réel de manière à alimenter leurs connaissances. Connaissances sans grand intérêt si elles ne servent qu'à rester de la matière inerte. De plus, même si l'imagination ne devait que reproduire, elle est malgré tout soumise à la subjectivité du sujet. Même si ce dernier se fait une représentation fidèle d'un objet réel dans son fort intérieur, son interprétation ne sera pas la même, tout comme la description qu'il en fera à autrui. D'ailleurs, si autrui ne connaît pas l'objet en question, la description qu'on peut lui en faire peut l'amener à produire sa propre image de cet objet, même si elle est fausse, donc à créer.
L'imagination reproduit

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires