Peut-on communiquer nos sentiments et passions ?

Sujet type bac, traité en spécialité d'humanités, littérature et philosophie (HLP).

Dernière mise à jour : 29/11/2021 • Proposé par: Lana (élève)

En tant qu’être sensible, nous ressentons à la fois des sensations, mais aussi des sentiments et des passions. La passion, au sens étymologique, provenant du terme latin « patior » qui signifie subir, souffrir, désigne le fait d’être affecté, de ressentir. Elle désigne des phénomènes internes aussi bien positifs, telle que la joie, que des émotions négatives, telle que la colère. La passion est aussi perçue comme une sorte de sentiment. En effet traditionnellement en philosophie on appelle sentiment à la fois ce qui est ressenti à travers le corps, l’étymologie du terme renvoyant à « sentir », mais aussi ce qui est ressenti par l’âme et enfin aussi ce qui relève du sens de la morale et de la justice. Les passions et les sentiments appartiennent donc à la vie de l’âme et plus généralement à la vie intérieure de l’individu.

Comment pouvons-nous donc les extérioriser et les communiquer afin non seulement de les faire comprendre à autrui mais encore de les faire réellement ressentir de façon adéquate ? On appelle en effet communiquer l’acte par lequel on exprime et l’on fait partager ce que l’on ressent et ce que l’on pense. De cette façon, notre vie intérieure, et plus spécifiquement celle qui touche non pas aux pensées mais à ce que nous ressentons, passions et sentiments, est-elle exprimable adéquatement, réellement partageable ou bien relève-t-elle finalement du domaine de l’ineffable et serait irréductible à notre vie intérieure ? Dans un premier temps, il semble bien que l’on puisse communiquer ce que nous ressentons grâce au langage même si cette communication reste assez insatisfaisante. Mais la communication des passions et sentiments se fait aussi par le corps et la gestuelle, et par le phénomène de la sympathie comme le souligne Hume.

I. On peut communiquer nos sentiments et passions grâce au langage

Les sentiments et passions relèvent bien de notre vie intérieure. Tout l’enjeu pour nous est alors de nous exprimer, de faire part de ce que nous ressentons à autrui. L’échange, non seulement des pensées mais des sentiments et émotions est le fondement du lien social et des liens affectifs. Ainsi que le suggère en effet Rousseau dans son Essai sur l’origine des langues, ce ne sont pas les besoins mais bien plutôt les passions qui seraient à l’origine des langues. Pour lui en effet, l’invention du langage provient de ce besoin typiquement humain d’extérioriser ses sentiments et d’être compris. Le langage, qui tire son origine

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.