Quels sont les critères du réel ?

Dissertation entièrement rédigée en trois parties :
I. Notre perception du monde sensible n'est pas un critère du réel stable parce qu'elle inclut parfois l'erreur,
II. En fait il n'existe pas de réel en soi autre que celui dans lequel nous vivons à chaque instant,
III. L'espace et le temps sont les critères d'un réel qui se laisse approcher, mais non saisir

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: bac-facile (élève) •

Introduction

Demander quels sont les critères du réel, c'est déjà prétendre qu'il y a un réel en soi. La question préalable est alors : qu'est ce que le réel ? Est réel ce qui ne peut être entamé par une fiction, ce qui exclut toute chimère, toute apparence, toute illusion. Devrons-nous assimiler le réel à l'ensemble des choses actuellement existantes ? Ou plutôt à une vérité vers laquelle nous tendons ? Et - dans ces deux cas - qu'est ce qui me permet d'appréhender le réel ? Un critère (ou critérium) - vient du grec kriteriôn - désigne la marque qui sert de référence pour distinguer le vrai d'avec le faux, le signe grâce auquel on différencie une chose de toute autre. Qu'est-ce qui me garantit qu'il s'agit de telle ou telle chose ? Quelles sont les connaissances indubitables que nous avons du monde qui nous entoure ? A qui ou à quoi se fier pour savoir si c'est réel ? Comment envisager de répondre exhaustivement à la question : quels sont les critères du réel ?

Nous constaterons en premier lieu que notre perception du monde sensible n'est pas un critère du réel stable parce qu'elle inclut parfois l'erreur, et que la raison est l'indice d'une vérité plus réelle que la réalité immédiate. Pourtant, qu'est ce qui me garantit qu'il existe une vérité vers laquelle nous tendons ? Nous montrerons en second lieu que cette vérité est un obstacle à notre recherche, parce qu'il n'existe pas de réel en soi autre que celui dans lequel nous vivons à chaque instant. Dans cette optique, les critères du réels servent à communiquer la vision du monde dont dispose chaque individu. N'y a t-il pas néanmoins des signes absolus qui garantissent que c'est réel ? Nous emprunterons en dernier lieu le chemin de la science, qui considère l'espace et le temps comme les critères d'un réel qui se laisse approcher, mais non saisir...

I. Notre perception du monde sensible n'est pas un critère du réel stable parce qu'elle inclut parfois l'erreur

L'animal ne se pose pas de question : il vit le réel sans le savoir. Le fait de se demander si quelque chose est réel nous éloigne déjà du réel. Est réel tout ce qui ne se pose pas la question de savoir si c'est réel ou non. Le critère du réel de l'animal, c'est l'appétence qui le caractérise. Pour un chat, les critères du réel sont l'instinct de conservation qui le pousse à se nourrir et à se reproduire. Pour un bébé, l'unique critère du réel est le sein maternel qui lui permet de survivre. L'instinct réagit spontanément; sans

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires