Peut-on critiquer la démocratie ?

Copie d'élève avec de bonnes références. La conclusion est cependant à revoir car elle ne répond pas réellement à la problématique.

Dernière mise à jour : 15/09/2021 • Proposé par: cartier (élève) •

Nous tenons aujourd'hui la démocratie pour le meilleur des régimes possibles, pourquoi donc le critiquer ? La démocratie est un régime politique où le pouvoir appartient au peuple. Aujourd'hui il fait référence aux divers régimes politiques incluant ou fondés sur un système de représentation (parlement, assemblée.. )
Les systèmes de représentation doivent être électifs et supposent le suffrage universel. La participation s'étend aux couches les moins favorisées de la population.
Athènes réalise le premier exemple historique de ce système politique.

La démocratie s'oppose aux régimes politiques tels que les dictatures , les régimes censitaires, les oligarchies etc... C'est , en principe, le seul régime dans lequel il n'y a pas une partie de la population soumise aux intérêts de la partie dirigeante

Peut-on critiquer un régime politique qui permet à chacun , quel qu'il soit de s'exprimer et d'être totalement libre ?

Mais justement la liberté c'est de pouvoir porter un jugement sur tous les sujets. Un homme libre ne doit pas accepter sans réflexion la notion de démocratie. Il doit examiner et s'interroger surtout lorsqu'il vit lui-même dans un régime démocratique.

La démocratie est-elle un bon régime ou simplement un moindre mal par rapport aux autres systèmes existants ? Il ne faut pas oublier que le premier gouvernement d'Hitler a été installé au moyen de procédures démocratiques. Pourtant un État démocratique demande un large assentiment et devrait protéger chacun de la tyrannie. Analysons pour commencer les apports de la démocratie.

I. Idéal de démocratie

La démocratie athénienne est le premier exemple historique de démocratie mais seuls les citoyens libres pouvaient y participer. C'était une démocratie directe et non élective.
Cependant quand on parle de nos jours de démocratie on pense en particulier au contrat social de Rousseau.
Pour Rousseau les hommes sont par nature associable, l’État n'est pas une organisation naturelle mais une convention.. Le pacte d'association proposé par Rousseau jette les bases d'une conception démocratique de souveraineté qui pour l'essentiel reste la nôtre.

Selon Rousseau la liberté est inaliénable. On ne peut ni la donner ni la vendre.
Dans l'acte d'association, chacun en s'unissant à tous, n'obéit pourtant qu'a lui-même et reste aussi libre qu'auparavant. Rousseau fait de l'individu le fondement du pacte social. L'homme reste totalement libre tout en aliénant sa liberté naturelle afi

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premiums de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en souscrivant à un accès payant.

Catégories les plus populaires