Hume, Traité de la nature humaine: Identité et conscience intime

Appréciation du professeur: "très bonne explication de texte! claire, bien construite. Le texte est très bien compris dans son contenu, sa progression et sa portée". Note obtenue: 16/20.

Dernière mise à jour : 19/10/2021 • Proposé par: Anna3939 (élève) •

Texte étudié

Il y a certains philosophes qui imaginent que nous avons à tout moment la conscience intime de ce que nous appelons notre moi ; que nous sentons son existence et sa continuité d'existence ; et que nous sommes certains, plus que par l'évidence d'une démonstration, de son identité et de sa simplicité parfaites.(...)
Pour moi, quand je pénètre le plus intimement dans ce que j'appelle moi-même, je tombe toujours sur une perception particulière ou sur une autre, de chaleur, de froid, de lumière ou d'ombre, d'amour ou de haine, de douleur ou de plaisir. Je ne parviens jamais, à aucun moment, à me saisir moi-même sans une perception et je ne peux jamais rien observer d'autre que la perception. Quand mes perceptions sont écartées pour temps comme par un sommeil tranquille, aussi longtemps, je n'ai plus mes perceptions étaient supprimées ,par la mort et que je ne puisse ni penser, ni sentir, ni voir, ni aimer, ni haïr après la dissolution de mon corps, je serais entièrement annihilé et je ne conçois pas ce qu'il faudrait de plus pour faire de moi un parfait néant. Si quelqu'un pense, après une réflexion sérieuse et impartiale, qu'il a, de lui même, une connaissance différente, il me faut l'avouer,. je ne peux raisonner plus longtemps avec lui.

Hume, Traité de la nature humaine - Livre I, 4ème partie, section V

Cet extrait de David Hume, issu du Traité de la nature humaine, évoque le problème de la connaissance de l’homme ; il en vient au problème de l’identité personnelle, mettant complètement en question l’unité du moi. Qu’est-ce que le moi ? Est-ce que notre moi se définit par une existence propre ou n’est-il pas directement lié à nos perceptions ? On remarque ainsi que les termes en relation avec le moi son en italique ce qui montre leur importance et que le moi est bien au cœur du sujet; moi l.2, l6, l.9, l.12 ou lui-même l.18. L’auteur, lui, défend l’idée que le moi provient des perceptions. Autrement dit il serait entièrement lié aux évènements qui constituent la vie de l’esprit ou encore les phénomènes de notre esprit qui regroupent les impressions et les idées.

Dans un premier temps (l.1 à 5), Hume présente l’opinion de certains philosophes qui imaginent qu’à chaque instant de notre existence nous avons conscience de notre moi, de son identité et de sa simplicité, et par conséquent qu’il aurait une existence perpétuelle.
Ensuite (l. 5 à 10) on trouve clairement la thèse de l’auteur, il réfute l’opinion de ces philosophes en nous exposant son point de vue grâce à ces différents analyses et doutes qu’il a pu observer en s’attachant à sa propre personne, ainsi le moi pose interrogation et ne semble pas si simple que cela. Il en arrive, enfin, au fait que le moi est intiment relié à nos perceptions.
Puis (l. 10 à 17) Hume évoque le sommeil ainsi que la mort, soit deux états qui contredisent l’une des idées premières évoquées au tout début comme quoi le moi est perpétuel, autrement dit qu’il a « une continuité d’existence ». Pour terminer (l. 17 à la fin) il nous montre que ses idées sont vraiment une certitude... pour lui puisque si quelqu’un pense avoir une notion différente du lui-même après avoir réfléchi à tout cela sérieusement et sans préjugé il ne pourra s’entretenir avec lui.

I. Selon certains, nous avons conscience de nous-mêmes en tout instant

Dans un premier temps Hume nous expose l’opinion de « certains » philosophes. Avant toute chose il important de remarquer que le pronom personnel utilisé est le « nous » ce qui implique que les lecteurs sont directement visés et par conséquent nous pouvons penser que la réalité qui s’en suit est applicable à tout être humain.

On apprend ainsi que « certains » philosophes « imaginent » que nous avons conscience du moi tout au long de notre existence. Ce

Accédez à la suite de ce contenu
Accèdez aux contenus premium de 20aubac gratuitement en proposant votre propre corrigé, ou en obtenant un accès payant.