Freud, L’Avenir d’une illusion : Les faiblesses supposées de la science

Dernière mise à jour : 18/06/2019 • 219 vues • Annale bac 2019, Série S - France métropolitaine
Texte étudié :

La science a beaucoup d’ennemis déclarés, et encore plus d’ennemis cachés, parmi ceux qui ne peuvent lui pardonner d’avoir ôté à la foi religieuse sa force et de menacer cette foi d’une ruine totale. On lui reproche de nous avoir appris bien peu et d’avoir laissé dans l’obscurité incomparablement davantage. Mais on oublie, en parlant ainsi, l’extrême jeunesse de la science, la difficulté de ses débuts, et l’infinie brièveté du laps de temps écoulé depuis que l’intellect humain est assez fort pour affronter les tâches qu’elle lui propose. Ne commettons-nous pas, tous tant que nous sommes, la faute de prendre pour base de nos jugements des laps de temps trop courts ? Nous devrions suivre l’exemple des géologues. On se plaint de l’incertitude de la science, on l’accuse de promulguer aujourd’hui une loi que la génération suivante reconnaît pour une erreur et remplace par une loi nouvelle qui n’aura pas plus longtemps cours. Mais ces accusations sont injustes et en partie fausses. La transformation des opinions scientifiques est évolution, progrès, et non démolition. Une loi, que l’on avait d’abord tenue pour universellement valable, se révèle comme n’étant qu’un cas particulier d’une légalité plus compréhensive, ou bien l’on voit que son domaine est borné par une autre loi, que l’on ne découvre que plus tard ; une approximation en gros de la vérité est remplacée par une autre, plus soigneusement adaptée à la réalité, approximation qui devra attendre d’être perfectionnée à son tour. Dans divers domaines, nous n’avons pas encore dépassé la phase de l’investigation, phase où l’on essaie diverses hypothèses qu’on est bientôt contraint, en tant qu’inadéquates, de rejeter. Mais dans d’autres nous avons déjà un noyau de connaissances assurées et presque immuables.

Freud, L’Avenir d’une illusion

Ressources disponibles sur ce sujet

Corrigé professeur (Aïda N'Diaye) du site philomag.com. Note :
  • Note actuelle 5.00/5
.
Consultez ce corrigé
Posez votre question sur le sujet en indiquant vos idées et obtenez un retour gratuit.
Posez votre question

Ressources similaires disponibles

Freud, L’avenir d’une illusion : idées religieuses
1 F
L'avenir est-il une page blanche ?
1 1 F
Freud, Métapsychologie : l'hypothèse de l'inconscient (1)
2 F
Freud, Métapsychologie : l'hypothèse de l'inconscient (2)
1 F
Freud : la répression des désirs
1 F