Sénèque, Lettre à Lucilius - 93 : 1 - 4 : «La vie est longue, si elle est remplie»

Dernière mise à jour : 06/10/2017 • 65 vues
Texte étudié :

La vie est longue, si elle est remplie. Or, elle est remplie, aussitôt que l'âme a repris possession du bien qui lui est dévolu et qui ne relève plus que d'elle - même. De quoi servent à cet homme quatre - vingt ans passés à ne rien faire ? Cet être n'a pas vécu, il s'est attardé dans la vie. Il n'est pas mort tard : il a mis longtemps à mourir. Il a vécu quatre - vingt ans ? Il faudrait d'abord savoir depuis combien de temps il était déjà mort. Cet autre est mort dans la force de l'âge ? Il a donc pu remplir ses fonctions de bon citoyen, de bon ami, de bon fils ; il n'a manqué à aucun de ses devoirs. Sa vie n'a pas duré autant qu'elle aurait pu, mais son genre de vie a été parfait. L'autre a vécu quatre - vingt ans ? Non, il a duré quatre - vingt ans, à moins que tu n'entendes «vivre» au sens où on le dit des végétaux.

Sénèque, Lettre à Lucilius - 93 : 1 - 4



Corrigé professeur (Serge Boarini) du site free.fr. Note :
  • Note actuelle 4.00/5
.
Consultez ce corrigé

Sujets similaires disponibles

Une vie bien remplie est-elle une vie bien vécue ?
Une vie heureuse est-elle une vie de plaisir ?
Foucault, Dits et Ecrits : “La vie, c'est ce qui est capable d'erreur”
Kierkegaard, Sur une tombe : «Si la mort est une nuit, la vie est le jour»
Epicure, Lettre à Ménécée : Le plaisir est le souverain bien