Comment obtenir 20 en philo ?

Nos articles pour préparer le bac, cours et méthode en philosophie.
Répondre
Avatar du membre
admin
Administrateur du site
Messages : 4276
Enregistré le : mer. 19 janv. 2011 18:07
Localisation : Paris
Contact :

Comment obtenir 20 en philo ?

Message par admin » lun. 27 mars 2017 15:22

Comprendre ce que le correcteur attend

Pour avoir une bonne note, il n'y a rien de mieux que de se mettre à la place du correcteur. Si vous partez du principe que la philosophie est une matière aléatoire, où les notes sont décidées en fonction de l'humeur du correcteur, alors oui votre notre sera bien aléatoire (et plutôt basse), car vous n'aurez pas saisi ce qui vous donnerait une bonne note.

Aussi et soit dit en passant, si la philosophie était si aléatoire que ça, comment expliquer que les meilleurs élèves aient de très bonnes notes dans les autres matières et également en philosophie ? En effet si les notes était distribuées aléatoirement, les élèves moyens dans les autres matières pourraient obtenir 20 en philo et les meilleurs pourraient obtenir 3.

En fait, l'idée que ça puisse être aléatoire relève sans doute d'un certaine peur, à savoir que si on a des mauvaises notes en philo c'est que l'on a pas les bonnes connaissances, ou les bonnes aptitudes, ou aucun deux et que voir la réalité en face reviendrait à admettre que l'on est tout simplement pas au niveau.

Heureusement pour vous, il n'est pas attendu de vous l'impossible et il y a des méthodes simples pour avoir des notes très correctes, même sans avoir une connaissance encyclopédique ou de don particulier. Nous vous donnons ici les astuces pour gagner de nombreux points facilement, du plus rapide au plus technique.

1. La forme compte énormément - pour avoir de 5 à 8/20

Une bonne copie est une copie qui se montre sous un angle favorable. Les correcteurs jugeront votre copie avant même de la lire : combien de page contient-elle ? L'écriture semble t-elle agréable ?
Y a t-il des espaces entre chaque paragraphe et sous paragraphe (le correcteur peut-il se répérer dans la copie en un coup d'oeil ?). Si la copie contient de citations, le titre des oeuvres est-il souligné ? Enfin, si le correcteur lit une de vos lignes au hasard, contient-elle des fautes ?

Sachez donc rendre votre copie agréable à lire. Par respect pour votre correcteur, relisez-vous 15 à 20 minutes pour corriger un maximum de fautes. Ca ne vous donnera officiellement pas de point (l'épreuve ne compte pas sur la forme), mais ça ne pourra donner qu'un à priori favorable à votre copie et un correcteur aura d'autant plus de mal à mal vous noter.

2. Montrez que vous connaissez les bases de la dissertation/du commentaire - pour avoir de 8 à 12/20

L'épreuve du bac est faite pour vérifier un travail effectué pendant l'année scolaire. A vous donc de montrer que vous avez assimilé les bases de l'exercice : une introduction qui explique le sujet et ses termes (ou le thème du texte pour un commentaire), établit la contradiction que l'on peut établir et enfin annonce un plan pour tenter de répondre au sujet.

De la même manière votre plan et développement doivent être logiques et équilibrés : chaque partie (et sous-partie) doit répondre à la précédente, avec des transitions qui créent un lien et permettent la cohésion logique de votre devoir. Aussi donnez toujours les arguments les plus faibles (ou évidents) en premier. Surtout, chaque partie, idée, ou conclusion doit venir en réponse à votre problématique : évitez à tout prix les hors-sujets. Pour un commentaire ne tombez pas dans le piège de la paraphrase en interrogeant toujours le texte.

Enfin la conclusion doit reprendre chacune de vos sous-conclusions : il s'agit ici de montrer votre esprit de synthèse.

3. Les citations doivent soutenir vos idées, pas les empêcher - pour avoir de 12 à 16/20

La philosophie est un exercice de réflexion personnelle : on attend avant toute chose que vous soyez au coeur de la réflexion. Ne vous jetez donc pas sur vos connaissances, mais posez vous des questions sur le sujet. Aucune de vos réflexions personnelles ne sera considérée comme fausse ou inutile, du moment qu'elle répond bien au sujet et qu'elle est suffisament développée.

Aussi les citations doivent venir en fin de paragraphe, pour soutenir une idée (la citation ne doit pas être l'idée en elle-même, dans quel cas il ne s'agirait pas de votre réflexion...). Par ailleurs une citation doit venir naturellement dans le développement, et être expliquée. Il ne s'agit pas en effet d'un simple décoration, mais d'un apport pour enrichir votre devoir sur le fond.

L'idéal est d'avoir trois parties équilibrées, avec chacune trois sous-parties contenant elle-mêmes à chaque fois une idée forte, accompagnée d'une référence/exemple/citation d'auteur (ou à défaut de citation exacte, d'une explication sur une notion développée par un auteur).

4. Sachez étonner positivement votre correcteur - pour avoir de 16 à 20/20

Encore une fois il faut savoir se mettre à la place du correcteur. Celui-ci aura plus d'une centaine de copies à corriger, et une grande partie d'entre-elles se ressembleront dans les arguments ou exemples développées. Il faut donc savoir se démarquer des autres copies en creusant vos idées (il ne faut pas se satisfaire de la première idée venue, mais l'interroger, l'élargir, l'observer sous ses différents angles), et en affinant du mieux possible vos arguments (là encore les premiers arguments vous mettront souvent sur la pistes d'arguments plus forts encore). Plus vous creuserez, plus vous vous éloignerez des lieux communs, que vos camarades ne manqueront pas d'évoquer de leur côté.

Les références sont là aussi un très bon moyen de se distinguer. Evitez les références aux derniers blockbusters, qui sont là aussi à la portée de tous, et sachez mettre à profit vos sorties théâtres, vos lectures personnelles ou faites en classes, vos connaissances historiques. Les fiches seront ici utiles et montreront que vous avez su travailler vos références.

Enfin soyez humble dans vos développements : le but de la philosophie n'est pas d'avoir une réponse définitive (encore moins en 4h de temps) ou d'invalider un auteur. Tout en étant clair dans vos propos, sachez donc toujours nuancer vos déductions avec des formulations prudentes "on peut penser que", "cela semblerait démontrer que..." plutôt qu'avec des formules définitives, que l'on pourra toujours vous reprocher.


Les articles qui m'ont aidés à rédiger ce topic :
http://www.madmoizelle.com/bac-2016-dis ... ilo-251471
https://youtu.be/a1T5QC852ds?list=PLfnq ... SR5-MHCDEP
http://www.rewmi.com/Comment-avoir-une- ... 54645.html
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... hwork.html
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.

Répondre