L'homme est-il un être déterminé ?

Aide organisé par sujet. Retrouvez-y votre sujet (ou créez-le ici) pour y partager vos idées, plans et auteurs à évoquer et obtenir un retour gratuit là-dessus.
Règles du forum
Veuillez privilégier les réponses aux sujets existants. Si vous ne trouvez pas votre sujet, créez-le depuis cette page.
Répondre
Avatar du membre
admin
Administrateur du site
Messages : 4260
Enregistré le : mer. 19 janv. 2011 18:07

L'homme est-il un être déterminé ?

Message par admin » dim. 21 sept. 2014 22:40

Forum d'aide pour le sujet de dissertation : L'homme est-il un être déterminé ?

Publiez vos idées, plans ou auteurs que vous pensez utiliser en cliquant sur "répondre" ci-dessous et obtenez gratuitement un retour là-dessus.

Vous possédez une copie d'élève/un corrigé pour ce sujet ? Rajoutez-le !
Modifié en dernier par admin le ven. 25 août 2017 19:02, modifié 2 fois.
Raison : Modification du sujet
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.

nnff
Elève
Messages : 1
Enregistré le : mer. 5 juil. 2017 09:35

Re: L'homme est-il un être déterminé ?

Message par nnff » dim. 27 août 2017 01:10

Mon plan fait en contrôle. J'ai obtenu 12/20 avec.

I. L'homme selon les sciences naturelles

L'homme est un composé des éléments de la nature. On peut donc penser qu'on est dépendant de la nature. Mais il y a une distinction entre l'inerte et le vivant ( = processus d'auto-organisation). Tout vivant doit capter son énergie quelque part et la dépenser pour en obtenir une autre. L'homme obéit aux lois, il est le produit de l'évolution qui obéit à des lois

II. Distinction entre histoire et évolution naturelle

L'histoire réclame l'homme comme acteur alors que la nature est innée et opposée à la culture qui est quelque chose d'acquis. L'homme grâce à son intelligence va pouvoir se perfectionner contrairement à l'animal

III. La thèse du libre arbitre

Pour Descartes, l'homme est à l'image de Dieu et porte quelque chose de divin en lui. Donc son pouvoir de dire OUI ou NON est absolu et c'est la preuve de l'existence de Dieu.
Pour Kant la volonté devient un postulat nécessaire pour que la morale existe. On ne peut donc montrer une volonté libre en nous. Chez Kant la thèse du libre arbitre est une nécessité morale.

IV. Critique de la thèse du libre arbitre

Ceux qui pensent à l'inverse de Spinoza ne décide pas de l'origine de nos désirs mais de choisir de les suivre ou non.
Exemple de l'homme ivre: il a l'impression d'être sobre tout en étant ivre, alors qu'il est sous l'influence de l'alcool.

Répondre