Obéir aux lois, est-ce être libre ?

Aide organisé par sujet. Retrouvez-y votre sujet (ou créez-le ici) pour y partager vos idées, plans et auteurs à évoquer et obtenir un retour gratuit là-dessus.
Règles du forum
Veuillez privilégier les réponses aux sujets existants. Si vous ne trouvez pas votre sujet, créez-le depuis cette page.
Répondre
Avatar du membre
admin
Administrateur du site
Messages : 4260
Enregistré le : mer. 19 janv. 2011 18:07

Obéir aux lois, est-ce être libre ?

Message par admin » dim. 21 sept. 2014 22:40

Forum d'aide pour le sujet de dissertation : Obéir aux lois, est-ce être libre ?

Publiez vos idées, plans ou auteurs que vous pensez utiliser en cliquant sur "répondre" ci-dessous et obtenez gratuitement un retour là-dessus.

Vous possédez une copie d'élève/un corrigé pour ce sujet ? Rajoutez-le !
Modifié en dernier par admin le ven. 25 août 2017 19:02, modifié 2 fois.
Raison : Modification du sujet
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.

laeti
Elève
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 3 mars 2011 00:15

Re: Obéir aux lois, est-ce être libre ?

Message par laeti » dim. 27 août 2017 01:00

J'ai eu 13/20 à cette dissertation: voici quelques éléments de réponse.

C'est par le respect des lois naturelles et sociales qu'ils nous est possible d'avoir accès à une certaine forme de liberté. Plus on obéit aux lois qui nous permettent de nous réaliser, plus nous avons une grande liberté. Beaucoup de phénomènes sont pourtant bien naturels et aussi merveilleux malgré les combats quotidiens que nous devons engager afin que notre vie en elle même soit juste. Où est la liberté dans ça, si ce n'est dans le fait d'accepter et de respecter toutes ces lois naturelles qui font de nous des êtres libres, si nous savons les comprendre et les assumer?

En tant qu'être humain nous avons la liberté de modifier quelque peu la nature des choses afin qu'elle puisse mieux répondre à nos besoin, d'où nous souhaitons le progrès et le développement des techniques. Alors ne voit on pas une certaine liberté du fait que nous pouvons avoir tous ces privilèges qui sont à notre disposition?A partir d'un esprit de reconnaissance qu'il nous est possible d'entretenir un tel respect pour toutes ces lois naturelles qui font de nous des êtres relativement libres.
En effet, notre liberté n'est pas totale car nous ne pouvons prétendre qu'il existe une notion absolue de libre arbitre en tout temps. La vie de l'homme en société est possible qu'a condition de pouvoir combler ses besoins naturels et culturels. Il faut donc recourir a des dépendances c'est a dire pour que l'homme se réalise pleinement. Mais dans la vie concrète de tous les jours, disposons nous d'un degré acceptable de liberté? Une conception de l'action humaine qui fera constamment appel à certaines notions de destin. Il faut se percevoir comme des individus relativement libres même si l'homme n'a pas accès à une liberté absolue, l est utile pour son efficacité et sa réussite qu'il soit libre et autonome.

Être libre ce serait de pouvoir choisir nos dépendances et nos contraintes. Il reste une certaine liberté à l'individu malgré ses dépendances et toutes les contraintes qui lui pèse c'est à dire qu'il ne peut y avoir de liberté sans contraintes car ce sont justement elles qui rendent possible toute forme de liberté. Sans contraintes, la liberté n'aurait aucune signification pour nous puisque nous n'aurions pas d'emprise sur elle.

Nous pouvons donc dire que même si nous obéissons aux lois nous avons encore une certaine liberté car nous comblons malgré tout nos besoins, nous recourons à des dépendances et nous avons un esprit de reconnaissance qu'il nous est possible d'entretenir un respect envers ces lois.

Répondre