Notion de cours : la société

Nos articles pour préparer le bac, cours et méthode en philosophie.
Répondre
Avatar du membre
admin
Administrateur du site
Messages : 4262
Enregistré le : mer. 19 janv. 2011 18:07

Notion de cours : la société

Message par admin » mar. 24 janv. 2017 09:46

En série L : la société
En série S : La société et l'Etat
En série ES : La société et les échanges

Définitions

Les définitions du site Dicophilo, car il est toujours essentiel de bien définir les termes avant d'en discuter :

Société (Du latin « societas » : union, association.)

1) Ensemble organisé d’individus entretenant des rapports d’interdépendance réglés, exprimables sous la forme de règles naturelles ou conventionnelles.
2) Ensemble d’individus humains en relation d’interdépendance et organisé par des institutions.
3) L’état social, cadre de vie de l’homme en tant qu’il existe dans une société aux sens précédents (1) ou (2)

Etat

1) Institution politique souveraine qui organise la société au sein d’un territoire.
2) Société organisée politiquement, à distinguer du pouvoir qui organise cette société.
3) Puissance politique indépendante.

Pour bien commencer

Cette vidéo du site de l'éducation nationale permet de bien situer les concepts majeurs sur la société, et constitue ainsi une bonne entrée en matière :
http://education.francetv.fr/matiere/ph ... hilosophie

Les questions clés à se poser

Une fois les bases posées, réfléchissez aux questions suivantes revenant régulièrement sur ce thème. Nos dissertations corrigées vous permettront ensuite d'avoir des éléments de réponses ainsi que des références très utiles à creuser :

L'Homme est-il fait pour vivre en société ?
Première question que l'on peut se poser à double sens à savoir : l'utilité de la vie en société, mais aussi sa possibilité : c'est-à-dire avoir des règles de vies communes, par définition contraignantes ?

Peut-on penser une société sans Etat ?
Ce qui amène à la première question transverse des liens entre société et Etat, tant ces deux paraissent indissociables. Mais l'Etat est-il bien indispensable ? Que donnerait une société sans Etat ?

Une société peut-elle se passer de religion ?
De même quelle rôle joue la religion dans la société ? Peut-on imaginer une société sans religion ? Et qu'entend ici par ailleurs ici exactement comme religion ?

Une société juste est-elle une société sans conflit ?
Troisième sujet transverse : La société et la justice - comment définir une société juste ? Est-ce une société sans conflits ? Et inversement une société sans conflits est-elle juste ?

Les citations à retenir

Une fois les questions clés en têtes et réfléchies, ces citations clés pourront être utilisées dans vos copies afin de les argumenter. Pensez bien toujours à expliquer vos citations, et à les utiliser pour expliquer vos positions, et non les remplacer.
L'Homme est naturellement un animal politique.
Aristote, La politique
Pour Aristote ce qui distingue l'homme des animaux et sa capacité à distinguer le bien du mal, le juste de l'injuste et ainsi de pouvoir vivre au sein de la cité, c'est-à-dire une société régie par des lois et organisée politiquement.

Le texte entier et son analyse :
https://www.20aubac.fr/philo/commentair ... tique.html

Dissertation sur le sujet
L'homme est-il un animal politique ?

Tout homme est l'ennemi de tout homme.
Hobbes, Léviathan


On prête à Hobbes la citation "L'homme est un loup pour l'homme", la citation exacte est plutôt tout homme est l'ennemi de tout homme : Hobbes considère que l'état de nature est un état de guerre de chacun contre chacun, où l'on se bat pour un nombre limitée de ressource et ce qui menace notre espèce même. La société est dès lors nécessaire pour éviter cela.
L'homme est naturellement bon et c'est la société qui le déprave.
Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
Au contraire de Hobbes, Rousseau estime que l'homme est naturellement bon même s'il ignore ce qui est bien ou mal. Cet état de paix, raconte Rousseau a été brisé par l'apparition de la propriété, et donc des inégalités et d'une concurrence nouvelle entre les hommes.
L'insociable sociabilité des hommes.
Kant, Idée d'une histoire universelle
Kant décrit ici l'antagonisme présent dans la nature humaine, avec d'un côté : un penchant naturel à chercher la compagnie des hommes pour ses besoins biologiques et moraux, et de l'autre : sa préférence pour ses propres intérêts que l'intérêt général.

Le texte complet et son analyse :
https://www.20aubac.fr/philo/commentair ... ilite.html
Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.
Montesquieu, De l’Esprit des lois
Contre l'arbitraire et l'abus de pouvoir, Montesquieu, prône la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

Pour approfondir, les meilleurs cours de professeurs

Pour approfondir, avec votre propre cours, manuel, voici des ressources très utiles également pour compléter vos connaissances sur cette notion :

http://www.afterclasse.fr/#!fiche/67/la ... -et-l-etat
http://www.philolog.fr/categorie/cours/chapitre-xx/
http://www.philosophie-spiritualite.com ... ociete.htm
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.

Répondre