Les 4 pièges à éviter pour la dissertation

Nos articles pour préparer le bac, cours et méthode en philosophie.
Répondre
Avatar du membre
admin
Administrateur du site
Messages : 4272
Enregistré le : mer. 19 janv. 2011 18:07
Localisation : Paris
Contact :

Les 4 pièges à éviter pour la dissertation

Message par admin » mer. 4 janv. 2017 11:54

Nous avions vu dans un premier temps les points cruciaux à respecter pour réussir une dissertation : prendre son temps de murir le sujet, suivre une méthodologie précise et soigner son devoir, sa structure et l'introduction/conclusion.

Nous allons ici entrer un peu plus dans le détail avec les erreurs à éviter qu'observent souvent les professeurs de philosophie

1. Donner une série d'exemple sans liens ni structure

Il est tentant de vouloir placer les connaissances acquises pour montrer que l'on a bien réviser ou pour se rassurer et éviter la page blanche.

Philocours donne ainsi dans sa méthode des exemples à ne pas suivre, car il s'agit ici plutôt de "catalogues" de connaissance :
A la question : " Qu'est-ce que l'expérience ? ", répondre que, d'abord, il y a l'expérience quotidienne ; ensuite, scientifique ; ensuite, morale ; ensuite, religieuse, etc.
Ou encore, raconter une suite d'exemples empruntés à des lieux communs : on parle de l'homme préhistorique ; de l'enfant ; du primitif ; Hitler, Mussolini, Staline


Un exemple doit ainsi illustrer, et non pas remplacer la réflexion (d'où l'importance de murir le sujet).

==> Conseil pour éviter cela : mettez de côté dans un premier temps toute référence qui vous vient à l'esprit, pensez d'abord "librement" au sujet sans même réfléchir à vos cours, lectures ou tout autre références.


2. Se précipiter sur le plan dialectique simple

Le fameux plan "thèse/antithèse/synthèse", autrement appelé le plan dialectique peut passer pour une solution passe-partout, employé dès que l'on a pas d'idée sur le sujet. Là encore, la réflexion sur le sujet doit précéder la constitution du plan qui ne doit qu'en découler.

==> Conseil pour éviter cela : lister toute vos idées en vrac, puis relier liés ensembles pour les repartir en 3 ensembles. Chaque ensemble doit répondre à la problématique d'une manière - pourra dès lors en découler votre propre plan.

==> Deuxième conseil : pensez à d'autres types de plan, comme le plan progressif (vous trouverez sur ce blog de professeur plusieurs autres possibilités), ou à avoir un plan dialectique mais en reprenant vos idées fortes (plutôt que de dire simplement, "oui" puis "non" et enfin, "pourquoi pas").


3. Tomber dans les digressions/exemples inutiles

Une copie de philosophie n'est pas du remplissage, où il y a un quota minimum de nombre de feuillets à remplir. C'est pourtant un des écueils observés par les professeurs : "Le hors sujet, l’absence ou la répétition d’arguments, l’étalage de clichés, la multiplication inutile d’exemples sont rédhibitoires dans une copie."

Malgré tout vous devez avoir un minium de contenu avec si possible trois parties, et pour chacune d'elles plusieurs arguments par paragraphe pour obtenir un devoir complet.

==> Conseil : Soyez sûr de bien construire votre plan dès le départ et ne passez pas à la suite tant que votre contenu semble être trop faible. Aussi en rédigeant votre copie posez-vous systématiquement la question de savoir si vous êtes en train de répondre à votre sujet. En cas de doute, retombez au plus tôt sur votre problématique et développez un nouvel argument qui reprend votre cheminement de pensée.

==> Deuxième conseil : Utilisez vos propres références, que vous maitrisez le mieux, pour illustrer votre propos, mais en ayant toujours en tête votre argument/la problématique.


4. Reprendre les lieux communs, les exemples sur-utilisés

Sachez vous mettre à la place de votre correcteur : celui-ci va lire des dizaines de copies sur un sujet semblable au vôtre. Ne tombez donc pas dans la facilité en donnant les premières idées qui vous viennent en tête.

==> Conseil : creusez donc un peu pour mobiliser des connaissances (lectures en classe, personnelles, références culturelles, exemples historiques ou sociologiques) pour susciter l'intérêt de votre lecteur. L'introduction et la conclusion devront être particulièrement soignés à cet égard, car c'est la première et dernière impression qu'aura le correcteur de votre copie.

Cet article vous donne ainsi quelques pistes pour agrémenter votre copie et savoir être original : référence à Pol Pot plutôt qu'à Hitler par exemple, citer la dernière palme d'or, une pièce de théâtre...
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.

bitto
Elève
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 21 févr. 2019 09:12

Re: Les 4 pièges à éviter pour la dissertation

Message par bitto » jeu. 21 févr. 2019 09:41

A thesis by definition is an extended dissertation, based on a certain theme, written by students of masters and PhD at different colleges and universities. It is considered as one of the most drawn-out and complicated projects done by students during their academics. A thesis paper is a written record of all the hard work and research done throughout a student’s Undergraduate or Graduate Program. A student is required to conduct a thorough research on the selected topic or subject, which includes compiling authentic qualitative and quantitative data through both primary and secondary research methods. In addition to that each University sets a specific time period for students to complete and submit their thesis papers. https://samuraipaper.com/thesis-help

Répondre